Journée citoyenne:balade naturaliste annulée! Dommage!

20092011

L’« association les cabaniers de Pérols » organise depuis quelques années, une journée citoyenne…avec l’excellente idée de combiner, dans son programme, soit le nettoyage des berges soit une balade naturaliste du coté des faisses…

C’est avec étonnement que nous avons appris que la planification de cette journée avait quelque peu était modifiée…avec l’annulation de la ballade!

Quoi qu’il en soit, c’est bien dommage…..C’est un réel moment de plaisir, accompagnés d’un guide passionné…

à reprogrammer!




Soldats de l’environnement, les cabaniers ont nettoyé leur domaine (Midi Libre)

20092011

ml nettoyage étang 012.jpg

Un nid d’ordures nauséabondes derrière l’abribus.

Il serait dommage de laisser les déchets envahir les berges des étangs de l’Or et du Méjean et altérer ainsi le décor du quartier pittoresque  des Cabanes de Pérols.

capitainerie.jpgSamedi matin, pour la troisième année consécutive, l’association des Cabaniers a lancé une offensive verte de nettoyage. Armés de pelles, de râteaux et surtout de bonne volonté, les bénévoles de l’association se sont attaqués  non seulement aux rivages, mais aussi à des points stratégiques facilement repérables dans le paysage.

Ainsi prés de l’abribus du Port de Carème, plusieurs sacs ont été remplis de détritus de catégorie domestique, alors que, ramassés contre le mur de la capitainerie, ce sont des encombrants qui sont passés dans la benne des services municipaux assurant la logistique. Concernant les berges proprement dites, le lot habituel de pneus, sommiers, sacs plastiques et autres objets flottants a été récupéré et orienté vers la décharge.

Un apéritif suivi d’un repas  dégusté sur le port a réconforté les travailleurs de l’étang qui ont gagné une bataille. Au cours des discussions, ces derniers s’élevaient d’avantage contre les dépôts sauvages  estampillés de l’incivisme de proximité, plutôt  que contre les objets naufragés venus d’horizons inconnus au gré des vents et des courants, même si ces visiteurs ne sont pas les bienvenus 

ml nettoyage étang 011.jpg

Source : Midi Libre




Journée citoyenne : pourquoi seulement les cabaniers sont invités à nettoyer ????

15092011

Dommage que la municipalité de Pérols ne prenne pas 1H dans l’année pour nettoyer ces berges…à vrai dire, elle ne s’est jamais interessée aux cabanes depuis 20 ans…hormis la veille de la fete des cabanes, et afin qu’elles paraissent entretenue,nous voyons le service technique à l’oeuvre..3 plantes de plus dans les 4 jardinieres autour du port…et ce sera suffisant jusqu’à l’année prochaine!!!!!!

Pourtant, nous en avons, à Pérols, des personnes aux services techniques et plus précisemment aux espaces verts!!!!!

Qu’on nous dise pas « ce n’est pas le domaine communal mais le domaine maritime…comment noyer le poisson dans l’eau aux cabanes?comme ca…

Donc, à Pérols, ce sont les bénevoles qui sont invités à nettoyer les berges, fossés et autres (arret de bus, ect..)…ainsi que bien évidemment les cabaniers résidents,qui n’attendent heuresement pas ce jour la pour ramasser ce qui traine!!!!!

Certains cabaniers ne participeront pas à cette journée citoyenne,car pour eux, cela devrait etre une évidence de le faire régulièrement, et par la mairie, et par les résidents..

Mr le maire sera présent pour l’apéritif..mais pensera t il à participer, avec son équipe municipale, à ce nettoyage?ca n’a, pour l’instant, jamais été fait…mais c’est vrai que c’est plus agréable de prendre l’appéro que de ramasser les ordures !!!!!!!!

Soyons citoyens, ce samedi…ainsi que tous les autres jours de l’année!




17/09/11: Journée conviviale aux cabanes : nettoyage des berges et/ou promenade naturaliste

15092011

Excellente idée!

L’association les cabaniers de Pérols organise chaque année une journée citoyenne aux cabanes de Pérols;

Les cabaniers (adhérents et non adhérents)  sont invités, comme de coutume à participer ensemble au nettoyage des berges de l’étang de l’or ainsi que l’étang du Méjean…

Rappelez vous, nous en avions collectés, des ordures, carton et plastic en tout genre!

Autre option possible : se ballader du coté des faisses, et découvrir la faune et flore en toute tranquillité….joli programme en perspective!

Chacun aura la possibilité de choisir en fonction de ses préférences…Nous avons fait le nettoyage et la ballade, et il est vrai que les deux options seraient idéalement à mixer!Après l’effort, le réconfort…

Quoi qu’il en soit, ce programme débutera à 9H30 pour se terminer à 12H, par un apéritif offert par la municipalité…

Suivra un repas pour les personnes interessées…

Ce tract a été déposé dans à priori toutes les boites aux lettres des cabaniers, cliquez sur l’image ci dessous pour avoir les détails et coordonnées:

 journeenettoyage.png




Droit de préemtion: La facture s’allourdit dans le projet des cabanes :+ 170 000E!

9092011

La confirmation a été faite hier soir, lors du conseil municipal de Pérols…

La mairie a en effet usé de son droit de préemption sur une habitation située derrière la capitainerie..

L’objectif étant de la détruire (ainsi que la capitainerie actuelle) et de créer soit la maison des pecheurs,soit une maison de quartier….

La facture s’allourdit de jour en jour dans le projet de réaménagement du quartier des cabanes et de son port…+160 000E pour la maison ainsi que 10 000E de frais d’agence…soit un total de 170 000E!

Actuellement, les pecheurs du port utilisent un bout de terrain contre la capitainerie pour ranger des poteaux en bois (pour tendre leurs filets dans l’étang)

Espérons que la mairie de Pérols prennent en considération ceci, et qu’elle prévoit pour les pecheurs, un minimum pour travailler correctement…car il se font du soucis!

 

maisonbleu.png

Voici l’habitation sur le port de Pérols qui va etre détruite…

img1144.jpg




Extrait du proces verbal du conseil municipal relatif aux cabanes de Pérols (30 Juin 2011)

5092011

Voici un extrait du proces verbal suite au dernier conseil municipal, en date du 30/06/2011, relatif aux cabanes de Pérols:

Décision n° 11 – 72 du 3 juin 2011 relative à l’avenant n°1 à l’acte constitutif de la régie de recettes « Port de Pérols ». Considérant que le régisseur du port est appelé à encaisser les cautions lors de la délivrance des badges de mise à l’eau et des badges d’accès au Chemin du petit canal aux Cabanes de Pérols,Considérant la nécessité de mettre à jour la liste des recettes encaissées par le régisseur du Port,

Considérant que le régisseur d’avances est désormais rattaché au pôle Urba – Tech et qu’en conséquence le lieu d’installation de la régie doit être modifié,

L’acte constitutif de la régie de recettes « Port de Pérols » est modifié.

Les articles 3, 4 et 6 sont désormais rédigés comme suit :

Article 3 : La régie de recettes « Port de Pérols » est installée aux services techniques municipaux (Pôle Urba – Tech), rue Jean Monnet 34470 PEROLS. Article 4 : La régie encaisse les recettes suivantes : les droits afférents aux permis de stationnement des bateaux dans le canal et le port, l’abonnement annuel au droit de mise à l’eau, les cautions contre délivrance des badges d’accès à la mise à l’eau et au chemin du petit canal aux Cabanes de Pérols.

Article 6 : Le montant maximum de l’encaisse que le régisseur est autorisé à conserver est fixé à 20 000 €Décision n° 11 – 73 du 3 juin 2011 relative à l’avenant n°1 à l’acte constitutif de la régie d’avances « Port de Pérols ». Considérant que le régisseur d’avances est désormais rattaché au pôle Urba – Tech et qu’en conséquence le lieu d’installation de la régie doit être modifié,Considérant que le régisseur du port est appelé à rembourser les cautions lors de la restitution par les bénéficiaires des badges d’accès au Chemin du petit canal aux Cabanes de Pérols

L’acte constitutif de la régie d’avances Port de Pérols n°10-92 du 20 juillet 2010 est modifié en ses articles 2 et 3 comme suit :

Article 2 : La régie d’avances Port de Pérols est installée aux services techniques (pôle Urba – Tech) rue Jean Monnet à Pérols.

Article 3 : La régie paie les dépenses suivantes : le remboursement de la caution lors de la restitution d’un badge de mise à l’eau, le remboursement de la caution lors la restitution d’un badge d’accès au Chemin du petit canal aux Cabanes de Pérols. Monsieur Rico indique qu’une demande émane des plaisanciers de Pérols pour payer en deux fois la redevance annuelle et souhaite savoir si cela est possible. Monsieur le Maire répond que cela lui a été déconseillé par le percepteur.

Monsieur Rico indique que cela se pratique dans d’autres ports comme celui de Carnon, Palavas ou encore celui de la La grande Motte.

Monsieur le Maire répond que ces ports ne sont pas comparables au port de Pérols. Le port de la commune est une petite infrastructure et les tarifs de location des droits de place de la commune sont par conséquent moins élevés que ceux appliqués à Carnon ou sur les autres communes précitées. Néanmoins, si le percepteur accorde le règlement en deux fois, Monsieur le Maire ne s’oppose pas à cette possibilité.

 

Affaire 2011-06-30/05 : Marché n° 2011-12 relatif aux travaux d’assainissement pluvial du quartier des Cabanes – zone du Port. Monsieur Claparède, Conseiller municipal rapporte :Une procédure de mise en concurrence passée sous forme de marché à procédure adaptée en application des articles 14, 27 et 28 du code des marchés publics a été engagée, après avis d’appel public à la concurrence n° 11-89431 parue au BOAMP en date du 15/04/2011.

Le marché est composé d’une tranche ferme comprenant :

La construction de nouvelles canalisations en gravitaire (collecteurs pluviaux) dans les rues de l’étang de l’Or, du Hangar et du Port. La construction d’attentes pour des raccordements futurs. La construction de quelques avaloirs avec branchements sur les collecteurs.

La construction de 2 postes de refoulement, y compris l’ensemble de ses équipements. La construction d’une canalisation de refoulement avec ouvrage de rejet vers un fossé.

 

Le curage et re-calibrage de fossés et buses existants.L’empierrement d’un fossé existant.

La réfection de la voirie au-dessus des tranchées et des postes de refoulement. Ce marché comporte aussi une tranche conditionnelle pour la construction d’une nouvelle canalisation dans l’impasse de la pointe de la Grave.Le montant estimatif des travaux pour la tranche ferme est évalué à 741 420 €HT soit 886 738,32 €TTC.

Le montant estimatif des travaux pour la tranche conditionnelle s’élèverait à 23 658 €HT soit 28 294,97 €TTC.

A la remise des plis, le 16 mai 2011 à 16h30, 6 plis sont parvenus dans les délais impartis.

Après ouverture, les 6 offres jugées conformes sont confiées à l’analyse du Maître d’oeuvre (BnB Ingénierie).

Après analyse, un classement provisoire a été établi selon les critères de choix précisés dans le règlement de la consultation, pour passer dans la phase de négociation avec les candidats.

A l’issue de cette négociation, un classement final est établi pour le choix du titulaire. La notification à l’entreprise retenue devrait intervenir début juillet pour permettre un démarrage du marché mi-juillet. Les travaux d’une durée prévisionnelle de 12 semaines sont prévus de septembre 2011 à novembre 2011.

Au regard des critères d’attribution du Marché, l’offre de la société SOGEA SUD apparaît comme l’offre économiquement la plus avantageuse pour un montant de 651 232,50 €HT soit 778 874,07 €TTC (sept cent soixante dix huit mille huit cent soixante quatorze euros et sept centimes toutes taxes comprises).

Monsieur Rico demande si la compétence « assainissement pluvial » ne relève pas en principe d’une structure intercommunale.

Monsieur Claparède répond que la commune a procédé au commencement des travaux, en pensant qu’il s’agissait d’une compétence communale. A la lecture d’un article de loi, la commune a constaté que la Communauté d’Agglomération de Montpellier pourrait s’avérer compétente.

Monsieur le Maire ajoute qu’il s’agissait avant d’une compétence du SIVOM. Il confirme qu’après étude de ce texte de loi et de son décret d’application, il serait possible que la compétence soit reprise par la Communauté d’Agglomération de Montpellier.

Monsieur Rico souhaite revenir sur le sujet relatif à la liquidation du SIVOM et plus précisément sur la réunion du 22 juin, au cours de laquelle le liquidateur a évoqué le coût de la sortie de Pérols du SIVOM.

Monsieur le Maire précise que la commune de Pérols n’a pas été conviée à la réunion. Par ailleurs, la commune n’est pas d’accord sur les modalités de transfert du chauffeur, parce qu’il n’est pas possible de payer un chauffeur sur une période d’un an, alors qu’elle ne détient la compétence « Transport ». De plus le liquidateur n’a pas consulté la commune et la Communauté d’Agglomération de Montpellier. La commune ne trouve pas les conclusions du liquidateur satisfaisantes ; c’est pourquoi elle a saisi le Préfet sur cette affaire.

L’exposé de Monsieur Claparède entendu et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à la majorité des voix exprimées (7 abstentions : M. Deboissy – S. Bonnier – B. Moizo – J.P Rico – B. Conte Arranz – C. Pistre – P. Pasquier) autorise Monsieur le Maire à signer ce marché, ainsi que toutes pièces utiles portant sur l’exécution du marché.

URBANISMEAffaire 2011-06-30/10 : Projet de réaménagement du port et du quartier des Cabanes – Approbation du bilan de concertation.

Monsieur Claparède, Conseiller municipal, rapporte :Par délibération n° 2010-10-14 / 06 du 14 octobre 2010, le Conseil municipal a décidé d’engager la concertation avec le public sur le projet de réaménagement du port et des Cabanes.

Il est rappelé les objectifs de cette opération, comprenant un projet urbain et portuaire :

1/ Objectifs du projet urbain :

Protection contre les inondations ; création de la maison du Port, avec le bureau du Port ;

aménagement du chemin douanier le long de l’Etang de l’Or ; embellissement des espaces publics ;

création d’une nouvelle charte architecturale spécifique sur la pointe de la Grave ; réfection de la plupart des voiries en favorisant les modes de circulation doux, en marquant le stationnement et en établissant des sens uniques ;

liaisons piétonnes en direction des berges ; création de nouveaux parkings.

2 / Objectifs du projet portuaire :

Création de la maison des Pêcheurs ; optimisation du plan de bassin pour créer de nouvelles places ;

changement de tous les catways ; réfection des quais existants ;

création d’un nouveau quai ; installation de bornes avec fourniture d’eau et d’électricité ;

création d’un éclairage public ; création de deux points de déchets ;

déplacement de la mise à l’eau. La concertation s’est déroulée selon les modalités suivantes :A partir du 3 janvier 2011, une exposition ouverte au public a eu lieu à l’Hôtel de Ville – service Urbanisme pendant les heures d’ouverture de la Mairie.

Le dossier descriptif présentant le projet ainsi qu’un registre de concertation ont été également mis à disposition et ont permis à la population, aux associations locales ou à toute personne intéressée par le projet de consigner leurs avis et observations sur le dossier. La durée de cette exposition a été de 2 mois. Une réunion avec les signataires d’une pétition a été organisée le 22 février 2011.

Un avis d’information est paru dans la presse locale Midi-Libre le 8 janvier pour annoncer la tenue de l’exposition sur le projet auprès du service Urbanisme, puis les 2 et 15 mars 2011 pour informer le public de la tenue d’une réunion publique le 6 avril 2011. Une réunion publique a été organisée le 6 avril 2011 à 18H30 salle Yves Abric à Pérols pour présenter l’avancement du projet, son contenu, ainsi que les suites données aux commentaires recueillis. Il ressort du bilan :Lors de ces différentes phases, 51 commentaires ont été recueillis : 40 ont été pris en compte (95%), 2 ont été rejetés (5 %) et 9 ne concernent pas le projet.

De manière générale, tous les commentaires ne remettant pas en cause l’équilibre du projet (modalités financières et techniques) ont été acceptés.

Monsieur Rico demande des précisions sur les deux demandes rejetées.

Monsieur Claparède indique que la première demande concernait la remise du dossier complet. Or, la commune n’a pas légitimité à communiquer un projet. La seconde concernait le prolongement de la rue des Gardians.

Monsieur Rico pense que la réunion publique relative au projet a été effectuée selon une méthode inquisitoriale. Certaines personnes ont été mises en accusation.

Monsieur Claparède ne pense pas avoir eu une attitude agressive. La réunion a au contraire été animée pour comprendre davantage les arguments des administrés concernés.

Monsieur Rico décrit qu’au cours de cette réunion, l’animateur détenait une baguette et un tableau. Il désignait avec cette même baguette les personnes en leur posant les questions suivantes : « Qui êtes-vous ? », « Où habitez-vous ? », etc.

Monsieur Claparède ne pense pas avoir mené la réunion de cette façon.

Monsieur Rico indique que deux personnes n’ont pas obtenu de réponse à leur demande.

Monsieur le Maire indique qu’il s’agissait de questions au cas par cas. Une réponse a été faite à ces personnes lors d’un entretien individuel et non en réunion publique, pour des raisons de discrétion.

Monsieur Rico ne comprend pas qu’une réponse ne leur ait pas été faite immédiatement, puisque ces personnes le demandaient.

Monsieur le Maire indique qu’il s’agit d’une appréciation personnelle. La commune a agi dans le cadre légal.

L’exposé de Monsieur Claparède entendu et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à la majorité des voix (7 contre : M. Deboissy – S. Bonnier – B. Moizo – J.P Rico – B. Conte Arranz – C. Pistre – P. Pasquier) :

approuve le bilan de la concertation préalable au réaménagement du port et du quartier des Cabanes en approuvant le bilan tel que présenté dans le rapport, ci-annexé ; valide les objectifs de l’opération, prévoyant la mise en oeuvre d’un projet urbain et portuaire, tels que décrits ci-dessus ;

autorise le lancement de l’enquête publique avant travaux relatif au réaménagement du port et du quartier des cabanes. La construction d’un ouvrage de rejet dans la berge de l’étang de l’Or. La démolition d’ouvrages spéciaux avec remise en état des berges.




Rectificatif : l’étude du sol…..pour à priori le mur anti bruit!

5092011

A priori, l’entreprise qui a en charge de réaliser ces études de sol serait mandaté par le conseil général…qui lui meme financerait le mur anti bruit, promis depuis de nombreuses années, aux cabanes de Pérols, le long de la voie rapide de la grande motte à Montpellier…

Ceci expliquerait pourquoi ils n’ont a forer que quelques metres par rapport à la voie rapide….

 




1ere étude du sol aux cabanes de Pérols : étonnement, de l’argile dans le sol!

5092011

Suite à plusieurs forages aux cabanes, toujours coté de la mise à l’eau, l’entreprise HYDRO GEOTECHNIQUE nous a transmis les premiers résulats : de 0,80M à 6Mètres il y a de l’argile! ils pensaient trouver du sable….mais non, étonnement que cela puisse paraitre…

L’un des techniciens a émis l’hypothese suivante : lorsque la voie rapide a été construite et goudronnée, , il y a du avoir, à l’époque, un renfort d’argile au niveau des cabanes afin de maintenir cette voirie….d’ou le resultats des derniers prélèvements!

Des demain, les forages vont continuer dans la rue des gabians…..




Des forages aux cabanes de Pérols….Pour quelles raisons?

2092011

Des 8H30 ce matin, nous pouvions constater, du coté de la mise à l’eau du port de Pérols, une équipe de 2 personnes avec un camion ainsi qu’une foreuse…Ca y est! le sol tremble, des travaux dans notre quartier ont bien commencé..mais à quoi vont bien t ils servir?Nous savons que les cabanes vont etre réaménagées…et que nous allons enfin hériter d’un mur anti bruit….Notre municipalité n’a pas communiqué sur ces travaux, nous sommes dans le flou artistique le plus total…

 Quoiqu’il en soit, l’objectif est de foré 10 à 12 trous, d’une profondeur de 10 Metres chacuns, dans une paralllele àla voie rapide, aux 2 extrémités du quartier (du petit pont allant dans le canal au grand pont surplonbant la voie rapide)

C’est l’entreprise HYDRO GEOTECHNIQUE, spécialisée dans les sondages, forages, études des sols et fondations qui a en charge cette responsabilité.

Ils doivent faire une étude du sol, grace à plusieurs techniques de forage….Droit, de biais, forage à l’eau…tout ceci est très technique, nous nous contenterons de leur demander à quel niveau ils vont trouver l’eau…Il est encore trop tot pour répondre à cette question mais nous savons déjà que ce n’est pas à 10M aux cabanes!!!!!!

Il semblerait qu’il y ait une couche de 80cm de « dur », et qu’ensuite le sol soit meuble, vaseux, ect…..à confirmer prochainement!

Quoisu’il en soit, grace à leurs appareils électroniques et informatiques placés dans leur camion, ils creuseront jusqu’à 10 metres, meme s’ils trouvent l’eau avant…de facon à envoyer une sonde et de vérifier l’état du sol à cette profondeur….

Cliquez sur les photos ci dessous:

img1155.jpg

img1157.jpg

img1152.jpg

 




Est ce que l’aire de jeux pour enfants prévue dans le projet de réaménagement des cabanes sera aux normes?

1092011

Simple interrogation…

Nous avons, à Pérols et au centre du village (proche des arenes, du boulodrome  et de la salle Y.Abric) une unique aire de jeux pour nos enfants….Une seule aire de jeux dans le village!

Pour un village qui comptabilise pres de 8500 habitants, ce n’est pas grand chose!

De plus, cette aire de jeux n’est pas spacieuse et encore moins aux normes….Toutes les mamans le savent, ont fait des pétitions mais la mairie de Pérols ne réagit pas! résultat : un gros probleme de sécurité…en effet, tous les jeux sur lesquels les enfants sont amenés à grimper doivent obligatoirement etre fixés sur des surfaces qui minimisent l’impact de chute…Or, à Pérols, les jeux sont placés sur de la terre avec des cailloux qui dépassent!!!!imaginez un petit de 2 ans tombé la tete la premiere sur un cailloux….et bien, c’est avec cette crainte que toutes les mamans peroliennes vont à l’aire de jeux!!!!Et ce n’est pas tout…en se promenant dans cette aire de jeux, il est facile de constater que c’est un danger public pour nos enfants…une trappe, positionnée dans un trou, ressort avec toutes ces bordures en fer…..

On pourrait bien nous répondre : Mais, à Pérols, vous avez aussi le parcours de santé…en effet, mais il est placé assez loin du village et les mamans qui ne sont pas véhiculés pensent qu’il est vraiment trop loin…pour les pousettes ou les enfants qui marchent dejà! resultat : le spendide chateau acceuille peu d’enfants…

Dans un village tout proche du notre, Lattes, la mairie a fait plusieurs aires de jeux pour les enfants au centre du village, avec un tas de jeux, des bateaux, des chateaux, et des surfaces permettant aux enfants de jouer en toute tranquilité et en toute sécurtité……..

Mais revenons aux cabanes….La mairie a accepté, suite à la pétition demandant initialement le maitien du double sens de circulation rue du port, de placer une aire de jeux pour les enfants dans le virage de la rue de l’étang de l’or, devant le port….

Nous sommes donc amenés à nous interroger sur la sécurité de cette prochaine aire de jeux…..et la tranquillité des parents accompagants!

L’avenir seul nous le dira…A suivre…….

Ci dessous, voici avec quoi les petits péroliens s’amusent au centre du village, manquant cruellement de jeux et d’espace :

airejeux.jpg







David Carrette expérience |
NorActu |
ARTRES EN COLERE ! NE TOUCH... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La libre circulation des pe...
| EMPLOI
| Le blog de la résidence Riv...